Honoraires

Dans une profession régie par le principe de liberté des honoraires, loyauté, transparence et justesse inspirent de manière constante ma pratique de fixation d’honoraires ; celle-ci tient compte de la diversité des missions confiées et des caractéristiques de mes clients.

Dès le premier rendez vous, la question des honoraires est abordée. Une convention d’honoraires écrite est conclue entre l’avocat et le client.

Selon la nature et la difficulté des missions confiées, trois modes de fixation de l’honoraire sont envisageables :

  • L’honoraire au forfait :

Il s’applique à une rédaction d’acte ou à une procédure bien identifiée dont le temps de travail est facilement quantifiable.

  • L’honoraire déterminé en fonction d’un taux horaire et du temps passé :

Les dossiers complexes ou ceux qui nécessitent un temps de travail difficile à déterminer par avance donnent lieu à l’application d’un taux horaire, précisé en début de mission ; le client peut connaître à tout moment le temps consacré à la conduite de son dossier.

  • L’honoraire de résultat :

ll implique nécessairement un minimum forfaitaire à déterminer avec le client, auquel s’ajoute un pourcentage sur le gain ou l’économie obtenus du fait de l’intervention de l’avocat.